Les tiques : premiers gestes



Présentes sur tout le territoire Français, en particulier dans les espaces boisés et les herbes hautes, elles sévissent majoritairement de mai à septembre. Petites et discrètes, les tiques et leurs morsures ne sont pas à déconsidérer : maladie de Lyme, méningo-encéphalite, borréliose et autres pathologies peuvent en résulter.

TROIS GESTES SIMPLE A INTEGRER AU QUOTIDIEN POUR MINIMISER LES RISQUES :


1. LES EVITER

La première marche à suivre serait d’éviter prairies, forêts et pâturages ainsi que couvrir totalement son corps lors d’escapades en nature… Du bon sens loin d’être évident à mettre en pratique. Pour maintenir ces acariens à distance de votre épiderme, un répulsif est de rigueur :

NOTRE CHOUCHOU:

LE SPRAY APAISANT de SUNSAVE

100% NATUREL !


Ce spray aux 6 huiles essentielles bénéficie d'une double action : répulsif, il apaise également les piqûres d'insectes.


On adore sa formule respectueuse des peaux sensibles et de l'environnement :


- convient aux enfants dès 3 ans

- non photosensibilisant

- contrôle dermatologique

- impact environnemental nul


>> JE LE VEUX! <<


Vaporisez sur la peau, les vêtements ou dans l'air


Huile essentielle de citronnelle , huile essentielle d'Eucalyptus citronné, huile essentielle de tea-tree, huile essentielle de niaouli, huile essentielle de menthe poivrée, huile essentielle de clou de girofle


2. SAVOIR LES REPERER

C’est l’étape la plus cruciale. Indolore, la morsure est délicate à détecter. Après chaque balades, prenez le temps d’examiner votre corps, et celui de vos enfants, en attachant une attention particulière aux endroits ou la peau est la plus fine : les aisselles, l’arrière des genoux, l’intérieur des coudes, le cou, la nuque, l’arrière des oreilles, et les zones intimes. Si vous détecter sur votre peau un petit point noir inhabituel, cela peut être le corps de la tique.


3. LES TRAITER

Malgré vos précautions, vous avez repéré une morsure ? Pas de panique. l’essentielle est de retirer l’intégralité de la bestiole, le plus rapidement possible.

Pour cela quelques précautions s’imposent : ne tirez pas sur le corps, la tête risquerai de rester nichée dans votre épiderme.

Effectuez un mouvement circulaire, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, à l’aide d’un tire-tique. Si vous n’êtes pas à l’aise avec cette procédure, faite appel à votre pharmacien ou médecin.

En deuxième temps, on désinfecte la plaie, pour s’assurer d’aucune contagion !

0 vue